• Pantalon sur mesure

      Ayant fait la récente acquisition du second volume de coupe du vêtement féminin d'Esmod, j'ai décidé de m'attaquer à la construction du vêtement que je trouvais le plus difficile à ajuster jusque là : le pantalon. Au fil des ans j'en ai fait quelques uns, et les seuls portés régulièrement sont ceux qui s'évasent après la fesse. Pour le reste, je préfère faire des essayages en magasin et repartir avec quelque chose de solide qui me va vraiment, car j'ai toujours ressenti une gêne trop limitante dans les pantalons plus classiques fait-main: ceinture trop ferme, ceinture trop lâche, haut de cuisse trop serré, jambe qui vrille, tissu pas assez stretch, fesses trop bouffantes, taille qui baille, fourche intrusive, mollet trop serré, bref vous avez compris le topo : pour faire un pantalon qui tombe juste sur tous les points, il faut se lever de bonne heure.

      Aussi pour me chapeauter dans cette œuvre ai-je fait appel à mon joker, le cousin modéliste, en m'incrustant en urgence quelques semaines à son cours du samedi avant qu'il ne déménage loin de Paris.

      Nous avons donc construit la base de pantalon de ville selon les indications, fait une toile, corrigé, refait une toile, recorrigé, avant de se lancer dans la version définitive avec un coupon pas cher de laine dont je désespérais de faire quoi que soit.

      J'ai appris à monter un pantalon dans les règles de l'art, et si le tissu assez épais additionné de thermocollant nous a joué quelques tours sur les entrées de poche, la confection s'est accomplie tranquillement, en suivant le cahin-caha des cours collectifs où chacun planche sur son propre projet. Tout de même, un coup de bourre à la dernière séance, auquel la ceinture doit ses dimensions inégales. J'ai fait les finitions chez moi et ai affrontée seule le moment de vérité.

      Le bilan à l'essayage : essayez d'abord tout seuls d'identifier son défaut majeur...

    Pantalon sur mesure

     Tiens, ça me rappelle un article que j'ai commenté assez récemment ;) (sauf qu'ici c'est pire)

    Un indice : Les poches sont censées être italiennes.

    *
    *
    *
    *
    *
    *
    *
    *

    Vous avez trouvé ?

    Pantalon sur mesure

      Eh oui, le front de libération du quadriceps et de la basse fesse voudrait faire exploser cette largeur trop modeste pour accueillir le mètre de circonférence de mon tour de hanches ; les poches se contorsionnent dans un cri de douleur...

     

    Pantalon sur mesure

     

    Deux solutions simples s'offrent alors :

    Pantalon sur mesure

    1- Le port de la bretelle milieu dos

    Pantalon sur mesure

    2- Cambrer les reins en permanence

    Ou 3 - Harmoniser les hanches au prochain tour, peut-être abaisser un peu le dos, sans retomber sur un excès sur la fourche devant (ç'avait été notre problème sur les toiles).

     

    Pantalon sur mesure

      Pour le reste c'est bien joué : bonne hauteur pour la fourche, taille prise correctement sans être cisaillée, cuissot pas serré, tombé gracieux des jambes, passage des pinces devant sur le milieu et les côtés adroitement réalisé. Je viens de le porter pendant 2 jours, sans ceinture, et je ne sens même pas l'inconfort au niveau des hanches.

    Pantalon sur mesure

    Pantalon sur mesure

     

      A cause de son défaut esthétique, je ne porterai probablement pas beaucoup ce pantalon... mais il m'aura donné les éléments pour progresser sur le prochain !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :